CTBG-GROUPE

Isolation du plancher bas

Bénéficier d’un meilleur confort thermique en totue saison.

Isolation du plancher bas

Bénéficier d’un meilleur confort thermique en toute saison.

Isolez votre plancher bas

Contactez-nous dès maintenant

L'isolation du plancher bas

Les déperditions de chaleur par le sol de votre maison sont de l’ordre de 7 à 10%. C’est deux fois moins que pour le toit ou les murs. Néanmoins, pour notre confort, il est important de « couper » le froid qui vient du sol.

L'isolation entre les éléments du plancher

mise en place d'une isolation du plancher bas dans un garage
Lorsque les planchers sont à ossature bois ou métallique, il est possible d’utiliser des isolants en vrac comme du liège ou de l’argile expansé entre des solives par exemple. L’avantage des isolants en vrac est de pouvoir se glisser dans les moindres interstices. Cette technique peut être appliquée en neuf comme en rénovation. Pour éviter l’apparition des ponts thermiques on pourra venir poser une très fine couche d’isolant prenant appui sur les solives du plancher.

L’isolation du sol et des planchers bas : qu’est-ce que c’est ?

L’isolation du sol consiste à poser un matériau isolant afin de limiter les pertes de chaleur au niveau du plancher de votre habitation. Il peut s’agir d’une :
✓ Isolation par l’intérieur, à savoir en surface
✓ Une isolation par l’extérieur, à savoir au plafond de la cave ou du garage

L'isolation par le dessous

isolation entrain d'etre placer
Cette technique peut s’avérer être pratique dans le cas d’une réhabilitation car elle ne nécessite pas de casser le sol en place.
Si votre maison possède un sous-sol ou un vide-sanitaire, on vient placer l’isolant sur la partie inférieure du plancher bas.
On pourra utiliser des panneaux isolants souples qui pourront venir épouser les éventuelles régularités de la face intérieure du plancher. Si celle-ci est parfaitement plane, il est possible d’isoler en collant des panneaux rigides.

Isolez votre plancher bas

Contactez-nous dès maintenant

Questions Fréquentes ?

Si vous faites isoler un plancher bois par le dessous pour des raisons acoustiques, sachez que les isolants fibreux (laine de verre, laine de roche, laine de bois) donnent généralement les meilleures performances.

L'opération consiste à doubler votre plancher. Au-dessus de votre plancher existant, appliquez un isolant puis vissez des plaques d'agglo. Vous pouvez ensuite déposer un nouveau revêtement de sol. Cette technique d'isolation du plancher en bois présente quelques inconvénients car l'épaisseur du sol va augmenter.

L'isolant peut être semi-rigide (rouleaux ou panneaux), comme de la laine de verre ou de roche, de la fibre de bois ou de lin, de la laine de chanvre, de coton recyclé ou de mouton.

Pour contrer les bruits aériens, mieux vaut opter pour cette technique qui implique la pose d'ossature métallique.
On y applique, ensuite, un isolant et des plaques de plâtre.
L'ossature se constitue, entre autres, de suspentes qui servent de supports à l'élément isolant.

L'isolant à insérer entre les lambourdes peut être quant à lui de trois types : En vrac : cellulose, chanvre, laine de mouton ; En panneaux semi-rigides : fibre de bois, cellulose, laine de roche ; En rouleaux : laine minérale, végétale ou animale.

OFFRE SPÉCIALE

-15% SUR NOS INSTALLATIONS DE PANNEAUX SOLAIRES​

Valable jusqu’au 29/02/2024