CTBG-GROUPE

Traitement des remontées capillaires

Une barrière étanche définitive contre l’humidité.

Traitement des remontées capillaires

Une barrière étanche définitive contre l’humidité.

contrez l'humidité !

Contactez-nous dès maintenant

Les remontées capillaires

Les remontées capillaires représentent l’un des problèmes d’humidité les plus fréquents. Elles peuvent causer des dégâts à votre habitation et elles sont dangereuses pour la santé. Heureusement, le problème peut être résolu rapidement et de manière efficace avec le bon traitement. Découvrez ce que sont au juste les remontées capillaires et comment vous pouvez les reconnaître et les traiter.

Les causes d'apparition de remontées capillaires

remontée capillaire sur le bas du mur
Pourquoi des remontées capillaires apparaissent sur vos murs ?
La capillarité est un phénomène naturel entre un liquide et un matériau poreux.
Dans un premier temps nous sommes en présence de l’effet de mèche qui se vérifie dans tous matériaux dont la partie inférieure trempe dans un liquide.
Plus le capillaire est fin, plus la remontée du liquide sera lente et importante, selon la loi de JURIN, à cela vient s’ajouter un phénomène physique qui est consécutif au champ magnétique terrestre.

Conséquences des remontées capillaires

Les conséquences des remontées capillaires sont des murs humides, dont le crépi tend à tomber et qui sont porteurs de moisissures ou de champignons. On observe que les enduits cloquent et que les revêtements des murs se décollent. L’humidité a d’autant plus de difficulté à s’évaporer par les murs que ceux-ci ont été isolés. Dans les maisons anciennes non isolées, il n’y a généralement que peu de manifestations problématiques, même si des remontées sont présentes, car les murs sont suffisamment ventilés. A l’inverse, si on choisit d’isoler des murs anciens, il faut traiter les remontées. Celles-ci se produisent en l’absence de coupure ou d’arase capillaire, c’est-à-dire d’étanchéité insérée à la base du mur. Elles sont aggravées par l’absence de VMC ou une VMC coupée.

 

contrez l'humidité dès maintenant

Contactez-nous dès maintenant

Questions Fréquentes ?

Comment savoir si le mur présente des signes de remontées capillaires ? Observez à l'extérieur comme à l'intérieur du bâtiment.
S'il y a des traces d'humidité localisées au pied du mur, formant une vague irrégulière, et variant en fonction des saisons, alors vous êtes en présence d'une remontée capillaire.

L'assèchement par électro-osmose.
Efficace au bout de deux mois, la centrale d'assèchement par électro-osmose permet de solutionner les remontées capillaires de faible ampleur.
Une centrale de capacité moyenne, pouvant traiter un mur de 15 mètre de long et 50 cm d'épaisseur.

La meilleure solution est de veiller à utiliser des matériaux perspirants, autant pour le mur lui-même que pour son isolation et ses enduits intérieur et extérieur.
On peut alors se passer de pare-vapeur ou le remplacer par un léger frein-vapeur (qui limite et régule le passage de la vapeur d'eau).

Comment empêcher l'humidité de remonter ?
La solution la plus fiable reste l'injection de produits hydrophobes qui vont, en réduisant la tension superficielle des murs, avoir un effet répulsif à l'eau. Ces produits hydrophobes vont bloquer la migration de l'humidité par capillarité vers le haut, 48h seulement après l'injection.

Pour les remontées capillaires, le traitement classique consiste à injecter une résine imperméabilisante dans l'épaisseur du mur.
Dans certains cas, ce traitement peut concerner toute la hauteur du mur de cave, entre le sol et le plafond.

OFFRE SPÉCIALE

-15% SUR NOS INSTALLATIONS DE PANNEAUX SOLAIRES​

Valable jusqu’au 29/02/2024